Mont Allen Imprimer

Alex au sommet du mont Allen

Le mont Allen est la 26e plus haute montagne des Adirondacks. Cette montagne est synonyme d'isolement et d'aventures! En effet, il faut compter plus de 14 km seulement pour rejoindre son sommet. Durant cette distance, il faut traverser quelques rivières en utilisant tantôt un pont suspendu, un pont de fortune, tantôt la bonne vieille méthode de se mouiller les pieds. Bref, une randonnée sur cette montagne donne toujours du fil à retordre aux différents randonneurs qui parcourent ses sentiers. D'ailleurs, la plupart des randonneurs que vous allez rencontrer seront probablement à la poursuite de leur 46ers. Aussi, plusieurs d'entre eux vous diront probablement que son sommet est l'un des plus difficiles à atteindre de tous les Adirondacks. Et comment! Mis à part la grande distance à parcourir, il faut savoir que certaines portions des sentiers sont non balisées. De plus, les sentiers qui mènent à son sommet sont réputés pour être très boueux. Bien que certaines personnes mentionnent que le sommet d'Allen ne vaut pas tout l'effort déployé, il en demeure pas moins que l'on peut y retrouver d'excellents points de vue. En fait, une fois son sommet boisé atteint, continuez votre course vers la gauche en suivant un petit sentier secondaire pour voir d'excellents points de vue vers les monts Marcy, Skylight et Haystack. Derrière le panneau qui indique le sommet, vous allez également trouver un autre sentier qui permet d'avoir une vue plongeante vers la vallée qui sépare Allen des monts Colvin, Blake et Nippletop. Finalement, soyez prudents lors de la montée et la descente de la paroi rocheuse qu'il faut parcourir pour atteindre le sommet. En effet, celle-ci a la réputation d'être très glissante par endroit, principalement dû par la présence d'une algue rouge (Red slime) sur les roches.

Départ: Du stationnement gratuit, le départ s'effectue sur un sentier identifié par des balises jaunes. Rapidement, vous allez arriver à une première rivière qu'il faut traverser à l'aide d'un pont suspendu. En continuant votre route sur le même sentier sur quelques mètres, il vous faudra par la suite traverser le lac Jimmy. Cette fois-ci, il faut plutôt utiliser un pont de fortune qui repose littéralement sur l'eau (Note du 30 août 2014: Le pont flottant sur le lac Jimmy n'existe plus. Il faut désormais suivre un sentier alternatif marqué au moyen de rubans roses afin de contourner le lac.). Soyez prudents, car certaines planches du pont ne sont pas très solides! Toujours en suivant les balises jaunes, vous allez croiser sur votre route une vieille cabane (qui peut servir de refuge) et une barrière en métal. De l'autre côté de cette barrière, il faut suivre la route qui longe la rivière jusqu'à ce panneau qui indique l'endroit où il faut traverser à nouveau une rivière. C'est à cet endroit que le vrai plaisir commence, soit de se mouiller les pieds! Sur l'autre rive, il faut continuer de suivre les balises jaunes pour rejoindre cette enseigne en bois. Ici, il faut prendre le sentier à gauche pour croiser un peu plus loin une autre enseigne qui indique la direction à suivre pour le mont Allen. Passé ce point, les balises se font de plus en plus rare et il faut suivre tantôt des enseignes en bois tantôt des cairns (amas de roches). En fait, la portion des sentiers non balisés n'est pas très difficile à suivre jusqu'à l'écriteau du sommet. Toutefois, durant la saison hivernale, ce sentier doit être extrêmement difficile à suivre après des précipitations de neige. Le retour vers le stationnement s'effectue par les mêmes sentiers.

Fiche technique

Difficulté: Très difficile Avant votre départ:
Élévation: 1323 mètres (4340') Camping
Dénivellation: 795 mètres (2610') Carte des sentiers
Distance aller-retour: 28,8 km (17.9 miles) Douanes
Durée: Environ 11 heures État des sentiers
  Liste d'équipements
Réglementation et services: Météo
Stationnement gratuit Tracé GPS et Google Earth
Chien en laisse autorisé Trajet
Sentiers ouverts à l'année  

ATTENTION: Le sommet du mont Allen est considéré comme étant l'un des plus difficiles à rejoindre de tous les Adirondacks. Ainsi, lorsque que les sentiers ne sont pas ouverts durant l'hiver, il est fortement déconseillé de s'y aventurer sans GPS et/ou de fortes habiletés à la navigation avec boussole. Veuillez donc préparer votre randonnée avec soin!

Photos

Pour nous joindre:

Grimper. Admirer. S'évader.